Comment savoir si la fiche de paie d'un locataire est vraie ? - SGL
  • Accueil
  • FAQ
  • Comment savoir si la fiche de paie d’un locataire est vraie ?

Comment savoir si la fiche de paie d’un locataire est vraie ?

Les propriétaires et les agences immobilières, ont coutume de réclamer les 3 dernières fiches de paie d’un candidat à la location pour vérifier sa capacité à payer le loyer. Compte-tenu de la tension locative actuelle, la fraude aux bulletins de salaire n’est pas rare pour espérer obtenir un appartement ou une maison en location. Découvrez comment repérer les fiches de paie modifiées par les locataires pour éviter les mauvaises surprises par la suite.

Quels sont les signes d’un bulletin de salaire falsifié ?

Le premier indicateur qui doit mettre la puce à l’oreille à un propriétaire qui remet en cause la fiche de paie d’un candidat à la location d’un bien immobilier, c’est le report du cumul annuel des salaires. Pour s’assurer de l’authenticité d’une fiche de paie d’un locataire, il est conseillé de calculer soi-même le montant du cumul net fiscal indiqué d’un mois à l’autre. En cas de doute, le propriétaire est en droit de réclamer le dernier avis d’imposition du candidat à la location, afin de vérifier si les sommes correspondent aux revenus qu’ils présentent dans les bulletins de paie. À l’aide du numéro fiscal et du numéro présent sur l’avis d’imposition fourni, toute personne peut réclamer le dernier avis d’imposition en question, directement sur le site du centre des impôts. 

Comment vérifier les éléments d’une fausse fiche de paie ?

Il existe 4 astuces pour s’assurer de la crédibilité d’un salaire sur une fiche de paie d’un locataire :

  • Calculer le revenu imposable : multiplier le montant du salaire net indiqué sur le bulletin de salaire par 12.
  • Vérifier les dates d’embauche : comparer les dates d’entrée du locataire dans l’entreprise avec celles de son contrat de travail, délivrées dans les pièces à fournir pour le dossier de location.
  • S’assurer que le numéro de sécurité sociale est correct : comparer les 7 chiffres avec les éléments de la carte vitale fournie par le candidat. Le 1er pour son genre (féminin ou masculin), le deuxième et le troisième pour son année de naissance, le quatrième et le cinquième pour le mois de naissance, le sixième et le septième pour son lieu de naissance.

Que risque le propriétaire ?

Un propriétaire laissant passer une fausse fiche de paie d’un locataire, aura de grandes difficultés à prouver la fraude une fois le bail signé. C’est pourquoi il est important de faire preuve de minutie et d’attention pour vérifier la bonne foi d’un candidat à la location d’un bien immobilier, en épluchant les données présentées dans son dossier. L’acceptation d’un dossier locatif avec de fausses fiches de paie augmente le risque d’impayés de loyers pour le propriétaire, dans la mesure où le locataire a menti sur ses revenus lui permettant de supporter le poids du loyer tous les mois.

Comment reconnaître un locataire sérieux ?

Outre la bonne restitution d’un dossier locatif complet, quelques bonnes pratiques permettent de se rendre compte du sérieux d’un futur locataire immobilier. Tout d’abord, il est d’usage et naturel d’échanger avec la personne concernée, pour obtenir des indications complémentaires sur son parcours, son mode de vie, etc… Sans entrer dans le caractère intrusif de l’exercice, le propriétaire ou le gestionnaire locatif pourront juger de la cohérence de ses propos et de sa sincérité au cours d’une discussion en face-à-face. Enfin, si des doutes persistent, il peut être réconfortant de joindre directement l’employeur d’un futur locataire pour vérifier l’exactitude de son dossier concernant l’entreprise. Pour cela, il est plus prudent d’obtenir le numéro de la société en cherchant soi-même les coordonnées sur internet et d’éviter de se fier à celles fournies par le candidat.

Tout savoir sur la gestion locative

À lire également sur la location immobilière

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES