Tout savoir sur le bail de location [Typologie, règles, clauses, …] - SGL

Bail de location : typologie et règles

La location d’un bien implique de rédiger un contrat adapté. Celui-ci se doit de tenir compte de différents facteurs, notamment l’usage prévu du bien ou encore l’ameublement ou non de celui-ci. Selon ces paramètres, les modalités et garanties vont différer. Tout propriétaire se doit donc de les considérer attentivement afin de bien choisir le type de contrat qui correspond à sa location.

Qu’est-ce qu’un bail de location ?

Un bail de location est un contrat écrit entre un propriétaire (ou un bailleur) et un locataire, qui établit les conditions légales et financières pour la location d’un bien immobilier. Ce document détaille les droits et les obligations de chaque partie pendant toute la durée contractuelle.

Quels sont les différents types de baux locatifs ?

Il existe deux catégories principales de contrats pour un bail : les baux d’habitation et les baux commerciaux. Les premiers sont utilisés lorsque le propriétaire souhaite louer un appartement ou une maison à des fins résidentielles. Les seconds s’adressent spécifiquement aux professionnels cherchant des locaux pour leurs activités commerciales ou professionnelles.

Bail de location vide

Le bail de location vide offre au locataire la possibilité d’occuper un logement nu, sans mobilier fourni par le bailleur. Ce type de bail offre une grande liberté au locataire quant à l’aménagement et à l’équipement de l’espace loué. Il l’engage néanmoins sur une durée relativement longue, généralement trois ans, avec des renouvellements possibles.

Bail de location meublée

Par opposition au bail vide, le bail de location meublée propose un logement équipé (meubles, électroménagers, literie, etc.). Il est assorti d’une durée plus courte, généralement un an renouvelable. Il offre toutefois une protection légale moindre pour le locataire par rapport au contrat de location vide.

Bail de location semi-meublée

Le bail de location semi-meublée se situe entre le bail vide et le bail meublé. Il propose un logement contenant quelques équipements de base. La durée de ce type de bail peut varier, généralement entre un et trois ans, offrant ainsi une certaine flexibilité aux deux parties.

Colocation

La colocation implique la location d’un logement par plusieurs locataires. Dans cette configuration, soit celle-ci est encadrée par un contrat qui regroupe l’ensemble des colocataires, soit chacun dispose d’un bail individuel pour la chambre qu’il loue et l’utilisation des espaces communs. Ce bail permet de diviser les charges et donc de réduire les frais pour chaque occupant. Il peut également prendre la forme d’une colocation intergénérationnelle, entre un étudiant et une personne âgée.

Bail étudiant

Adapté aux besoins spécifiques des étudiants, ce bail leur offre une plus grande souplesse en termes de durée. Il est souvent conclu dans le cadre d’une année scolaire, soit pour une période allant de neuf mois à un an. Ces logements sont souvent meublés et conçus pour répondre aux besoins des locataires étudiants.

Bail mobilité

Le bail mobilité est un contrat de location qui a été pensé pour les étudiants et les professionnels afin de simplifier la location de logements meublés à courte durée (entre 1 et 10 mois).

Bail commercial

Le bail commercial concerne la location de locaux destinés à des activités professionnelles ou commerciales. Il offre une certaine négociabilité et des protections spécifiques pour le locataire. Il s’accompagne souvent d’une durée plus longue et d’obligations financières importantes pour l’occupant des lieux.

Bail rural

Le bail rural est un accord de location où un propriétaire loue des terres ou des bâtiments agricoles à un exploitant moyennant un loyer. Cette mise à disposition permet à l’exploitant de mener une activité agricole. Le bail rural peut se présenter sous la forme d’un bail à ferme, ou plus rarement, d’un bail à métayage, où les récoltes sont partagées entre le propriétaire et l’exploitant.

Bail Parking/Garage

Ce type de bail concerne la location d’espaces de stationnement ou de garages. Il offre une protection pour les véhicules à proximité du domicile, mais ne permet pas un usage résidentiel. Les durées de ces baux sont généralement courtes et renouvelables.

Un conseiller SGL vous accompagne
à chaque étape de votre gestion locative.

Que doit contenir un bail de location ?

Un bail de location doit être clair, précis et complet pour éviter tout malentendu ou litige entre les deux parties. Avant de le signer, il est donc fortement recommandé de lire attentivement chaque clause et, si nécessaire, de demander des clarifications ou des modifications pour garantir une compréhension mutuelle des termes du bail.

Quelles sont les clauses obligatoires à insérer ?

En général, un bail de location comprend, a minima, les informations suivantes :

  • L’identité des deux parties,
  • La description du bien, y compris sa localisation et ses caractéristiques,
  • La durée du bail,
  • Le montant du loyer et les modalités de paiement,
  • Le dépôt de garantie,
  • Les conditions d’occupation, soit les règles et restrictions concernant l’utilisation du bien loué, comme les travaux autorisés, les sous-locations, les animaux domestiques, etc.
  • Les responsabilités des parties, du propriétaire (entretien du bien, réparations majeures, etc.) et du locataire (entretien courant, paiement du loyer à temps, etc.),
  • Et les modalités de résiliation et de fin de bail.

Questions réponses

Quelle est la durée d’un bail ?

La durée d’un bail varie selon les caractéristiques du contrat de location. Un bail nu est conclu pour une période de 3 ans, contre 1 an pour un logement meublé et 6 ans pour un bail professionnel.

Quels sont les documents obligatoires à fournir avec le bail de location ?

Un bailleur est autorisé à demander une liste précise de justificatifs.

  • Un justificatif d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Un justificatif de situation professionnelle
  • Des justificatifs de ressources

Comment résilier un bail de location ?

La résiliation d’un bail peut se faire par accord mutuel entre locataire et bailleur, formalisé par un avenant au contrat ou une lettre de résiliation. Un préavis, généralement de 1 à 3 mois, est souvent requis. Toutefois, des motifs légaux spécifiques comme la perte d’emploi peuvent aussi justifier une résiliation anticipée. Enfin, à l’échéance du bail, celui-ci peut prendre fin sans préavis, sauf reconduction décidée par les parties.

En savoir plus sur la mise en location d’un logement

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES