Comment souscrire une assurance habitation en tant qu’étudiant ? - SGL
  • Accueil
  • FAQ
  • Comment souscrire une assurance habitation en tant qu’étudiant ?

Comment souscrire une assurance habitation en tant qu’étudiant ?

Être étudiant signifie, en général, un début d’indépendance et donc de louer un studio, un appartement, voire vivre en colocation. Cela signifie aussi souscrire une assurance habitation étudiant.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour les étudiants ?

Ce n’est pas le statut étudiant qui impose de souscrire une assurance habitation, c’est le fait d’être locataire d’un logement. En France, cette assurance est obligatoire du moment que l’étudiant occupe un logement en qualité de locataire ayant signé un contrat avec un bailleur (privé ou agence). Comme tout locataire, il est tenu d’être assuré, a minima, contre tous risques possibles de dégâts et/ou dommages causés durant toute la durée de location. On parle de la « garantie risques locatifs« . L’assurance habitation étudiant protège notamment de sinistres causés par un incendie ou un dégât des eaux.

Important

En revanche, la « garantie risques locatifs » ne couvre pas les biens personnels de l’étudiant type meubles. Dans ce cas, il doit prendre une extension de garantie dans le cadre de l’assurance multirisque habitation (MRH).

Avant de signer le bail, l’attestation d’assurance est demandée à l’étudiant par le bailleur (privé ou agence). C’est obligatoire avant d’intégrer les lieux.

Quels sont les logements concernés ? (résidence universitaire, studio, colocation, etc.)

Selon le logement concerné, voici le type de garantie obligatoire demandée en qualité de locataire :

  • chambre étudiante en résidence universitaire : une assurance habitation avec, a minima, inclus les « risques locatifs » qui couvrent les dommages causés en cas d’incendie, explosion ou dégât des eaux. En revanche, elle ne couvre pas les biens mobiliers et les dommages causés aux voisins ;
  • studio et/ou autre surface habitable plus grande : une assurance habitation classique, propre à tout locataire d’un logement ;
  • colocation : soit chacun des colocataires souscrit à une « garantie risques locatifs« , soit un seul colocataire souscrit pour l’ensemble des habitants. En contrepartie, il doit désigner chacun des colocataires de la colocation ;
  • logement meublé étudiant : depuis la loi Alur du 26 mars 2014, si le bail est supérieur à trois mois, vous devez souscrire à une assurance multirisque habitation. Celle-ci doit inclure une garantie « Responsabilité Civile », afin de couvrir le locataire étudiant pour les dommages comme les incendies, les cambriolages, les dégâts des eaux ou les bris de glace. Il est également possible d’ajouter une extension de garantie qui couvre les meubles, ainsi que les biens personnels de l’étudiant.

Important

L’assurance habitation étudiant n’est pas obligatoire pour un logement meublé s’il ne s’agit pas de la résidence principale de l’étudiant.

Étudiant, à quoi faire attention lors de la souscription d’une assurance habitation ?

Lors de la souscription d’une assurance habitation en tant qu’étudiant, il est important de faire attention à certains critères afin de bien assurer votre lieu de résidence. Les conditions dans lesquelles vous êtes couvert dépendent des garanties inclues dans votre contrat. D’une manière générale, l’assurance habitation qui vous correspond est celle qui s’adapte totalement à votre situation.

Dans un premier temps, il faut donc identifier vos besoins par rapport à votre situation : le type de logement, la superficie, la situation géographique du logement et la valeur des biens à l’intérieur.

Ensuite, vous devez vérifier que l’assurance habitation proposée comporte les garanties dont vous avez besoin. La plupart des contrats d’assurance habitation englobent les dommages causés sur vos biens lors des sinistres suivants : dégât des eaux, incendie, cambriolage, bris de glace, événements climatiques et attentats ou actes terroristes.

Certaines garanties ne sont pas prises en compte et peuvent être optionnelles. Ce qui veut dire qu’elles sont en supplément dans la prime d’assurance. En principe, l’assurance habitation couvre la responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages causés à un tiers.

Important

Il est important de faire attention aux absences de longue durée qui peuvent ne pas être prises en compte par l’assurance habitation souscrite en tant qu’étudiant.

Une assurance multirisque habitation est plus onéreuse, mais vous êtes mieux protégé.

Dans tous les cas, pour trouver l’assurance habitation qui s’adapte à vos besoins, il est indispensable de prendre le temps de comparer les offres et garanties incluses.

Comment fonctionne l’assurance habitation en colocation

L’assurance habitation en colocation fonctionne de la manière suivante : chacun des locataires doit pouvoir justifier d’une « garantie risques locatifs« . Quant à l’assurance habitation, il est possible qu’elle soit souscrite par un seul colocataire. En contrepartie, il doit tout de même désigner chacun des colocataires afin qu’ils soient couverts. Peu importe qui règle la cotisation, c’est aux colocataires de s’entendre entre eux.

Il est également possible de souscrire individuellement à une assurance habitation à condition de communiquer le nom de chacun des occupants de la colocation.

Tout savoir sur l’assurance multirisque habitation (MRH)

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES