Quels sont les équipements obligatoires à fournir dans une location meublée ? - SGL

Quels sont les équipements obligatoires à fournir dans une location meublée ?

Depuis le décret du 31 juillet 2015, une liste précise des équipements obligatoires à fournir dans une location meublée a été mise en place. Une nouveauté qui permet de réduire les litiges entre propriétaires et locataires dans le cadre d’une location meublée.

La liste des meubles obligatoires avant septembre 2015

Aucune liste concernant le mobilier obligatoire dans une location meublée n’était établie avant septembre 2015. Le logement se devait d’être meublé de manière « suffisante » et « en qualité » pour qu’un locataire puisse y vivre avec ses seuls effets personnels. Le lit, des meubles, un système de cuisson, un réfrigérateur et des ustensiles de cuisine étaient les seuls éléments « obligatoires« , même si le détail n’était pas réellement formalisé. En cas de conflit entre le propriétaire et le locataire, un juge pouvait statuer sur la conservation ou non du titre de « meublé pour la location« . Si le logement était déclaré vide, le régime fiscal des revenus fonciers était alors modifié.

Les meubles obligatoires depuis septembre 2015

La liste du mobilier obligatoire à intégrer dans un logement en location a été fixée par le décret du 31 juillet 2015 et entrée en vigueur le 7 septembre 2015. Elle comprend des meubles de la vie du quotidien, mais aussi de l’électroménager. « Chaque pièce d’un logement meublé est équipée d’éléments de mobilier conformes à sa destination » indique le décret. Voici la liste complète :

  • Literie avec couette ou couverture ;
  • Volets ou rideaux dans les chambres ;
  • Plaques de cuisson ;
  • Four ou four à micro-ondes ;
  • Réfrigérateur ;
  • Congélateur ou compartiment à congélation du réfrigérateur d’une température maximale de -6° ;
  • Vaisselle en nombre suffisant pour que les occupants puissent prendre les repas ;
  • Ustensiles de cuisine ;
  • Table ;
  • Sièges ;
  • Étagères de rangement ;
  • Luminaires ;
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (aspirateur, serpillère).

Meuble cassé ou endommagé, qui doit le remplacer ?

Il est souvent compliqué d’établir la responsabilité pour un meuble cassé ou endommagé entre le locataire et le propriétaire. S’il est possible de saisir la justice ou solliciter un professionnel pour examiner l’appareil défectueux, sachez que plusieurs règles existent pour éviter d’en arriver là.

D’abord, il revient au locataire de prendre en charge l’entretien courant des équipements. Réfrigérateur, chaudière, volets roulants… Le locataire doit en assurer le bon fonctionnement et effectuer des réparations si nécessaire. Aussi, concernant la panne d’un appareil, le locataire doit prendre en charge le remplacement des petites pièces (joints, tuyaux souples). Il est également responsable des pannes dues à un mauvais entretien. Enfin, il revient au propriétaire de payer pour les réparations de plus grande ampleur.

Si la réparation est coûteuse ou qu’elle est due à une usure normale de l’équipement, c’est au propriétaire de se charger des réparations ou du remplacement. Par exemple, changer intégralement un volet roulant si celui-ci est trop vieux et que le locataire l’a entretenu normalement, même constat pour le reste des équipements de la location meublée.

Quelles conséquences en cas de manque de meubles ?

Si le logement en location manque de meubles, le locataire peut vous demander de compléter les équipements. En premier lieu, une demande orale ou écrite peut suffire. Si la demande est justifiée, il n’y a pas de raison pour que vous n’y répondiez pas favorablement.

Sachez qu’un locataire peut effectuer une mise en demeure par lettre-recommandée avec accusé de réception s’il n’obtient pas de réponse à sa demande, ou s’il juge la réponse injustifiée. C’est la première étape pour entamer un litige sur l’équipement d’une location meublée. Sans changement 2 mois après l’envoi de la mise en demeure, le locataire peut saisir la commission départementale de conciliation pour régler le litige.

Tout savoir sur la location meublée

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES