Quelles sont les questions à poser à un agent immobilier lors d'une visite ? - SGL
  • Accueil
  • FAQ
  • Quelles sont les questions à poser à un agent immobilier lors d’une visite ?

Quelles sont les questions à poser à un agent immobilier lors d’une visite ?

La visite d’un bien immobilier est l’étape attendue par tous les particuliers désireux de devenir propriétaires. Rechercher son nouveau logement et essayer de dénicher la perle rare peuvent être entraînants. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue, malgré un coup de cœur pour un logement, la nécessité de poser les bonnes questions ! Un bien peut paraître en bon état mais cacher quelques mauvaises surprises qu’un nouveau propriétaire souhaiterait éviter.

Le logement est-il en bon état général et des rénovations sont-elles nécessaires ?

Un simple coup d’œil ne permet pas de se rendre compte de l’état général du bien. Poser cette question à l’agent immobilier vous permet d’avoir toutes les cartes en main pour anticiper de potentielles rénovations.

Vous pouvez également demander si des sinistres ont été déclarés récemment : fuites ou dégât des eaux, problème de toiture, fissure sur des murs, etc. N’hésitez pas à vérifier vous-même l’état extérieur du bien quand cela est possible.

Quelles sont les performances énergétiques du logement

Lors d’une vente, le propriétaire est dans l’obligation de fournir au futur acquéreur le diagnostic de performance énergétique (DPE) du bien. En règle générale, le DPE est présenté lors des visites. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à le demander à l’agent immobilier.

Vous pouvez également questionner l’agent immobilier sur le type de chauffage et si un entretien ou une révision du système a eu lieu récemment. Dans le cadre d’une chaudière ou d’un ballon d’eau chaude, n’hésitez pas à demander sa date d’installation. Pour les radiateurs électriques, renseignez-vous sur le type : convecteur, panneaux rayonnants, à inertie ou à double cœur.

Quelle est le type de ventilation ?

Afin de vous garantir un logement sain et habitable, en plus de la performance énergétique, demandez des informations sur la ventilation : est-ce une ventilation naturelle, des extractions et entrées d’air ou une VMC ? Une ventilation naturelle peut être insuffisante et nécessiter des travaux d’installation de VMC, très coûteux.

Est-ce du simple ou du double vitrage ?

Cette question est toujours dans l’optique de préférer un bien aux bonnes performances énergétiques mais également sonores. Un simple vitrage vous conduira sûrement à une rénovation des ouvertures. Cette précision peut valoir une négociation du prix de vente lors de l’offre.

Quel coût prévoir pour les différents contrats et taxes ?

Être propriétaire demande un apport conséquent à l’achat, mais pas que ! En devenant propriétaire, vous aurez des frais si vous résidez dans votre bien : électricité, gaz, consommation d’eau, assurance habitation, etc. Vous devez également vous acquitter de la taxe foncière voire de la taxe d’habitation.

Il est préférable d’anticiper ces sommes en demandant au préalable une fourchette de prix pour ces frais. Cela est également intéressant pour un propriétaire-bailleur, afin d’en informer ses locataires. La taxe foncière reste également à la charge du propriétaire-bailleur qui doit s’en acquitter chaque année.

Quel est le montant des charges de copropriété ?

Vous acquérez un bien au sein d’une copropriété ? D’autres frais seront à prendre en considération : les charges de copropriété. Ces charges varient en fonction des services et travaux prévus au sein de l’immeuble. Il est donc nécessaire de s’enquérir en amont des services proposés (salle de sport, ascenseur, gardien ou entretien, etc.) et des échéances de règlement. Selon les réponses, vous saurez si une somme est à débourser dès votre arrivée dans les lieux.

Des travaux sont-ils prévus dans la copropriété ?

Comme pour les charges courantes de copropriété, renseignez-vous si des travaux de gros œuvre sont prévus. Sous réserve d’acceptation, demandez au préalable les comptes-rendus des dernières assemblées générales de copropriété afin de connaître en détail les décisions prises. Vous pourrez ainsi prévoir les projets futurs.

À savoir

Si d’importants travaux ont été votés, vous devrez anticiper les frais. Une négociation à l’achat avec le propriétaire en place est donc possible.

Comment est le quartier ? Des projets immobiliers sont-ils en cours ?

L’environnement est important si vous désirez être un propriétaire-résident, mais également dans le cadre d’un investissement locatif.

En plus des réponses, n’hésitez pas à vous faire votre propre opinion. Pour ce faire, effectuez différentes visites du quartier à divers moments de la journée. Rendez-vous également à la mairie à laquelle votre bien est rattaché afin de connaître les projets immobiliers en cours ou à venir. La construction d’un immeuble donnant sur votre bien peut causer une perte de sa valeur qui serait bien évidemment malvenue.

Pour quelle raison le propriétaire souhaite-t-il vendre ?

Cette question peut sembler optionnelle mais la réponse peut vous donner des informations sur le bien. Vous pourrez savoir si cela est dû à l’état du bien, au quartier ou à une raison personnelle. La réponse vous permettra de vous projeter plus facilement.

A lire également lors de la préparation de votre achat immobilier

Pas de commentaire

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL NICE

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES