Nos conseils pour bénéficier de Maprimerenov, l'aide pour la rénovation énergétique - SGL

Comment bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Lancée en janvier 2020, MaPrimeRenov’ est une aide délivrée par l’Etat s’adressant aux propriétaires effectuant des travaux de réhabilitation dans leur logement. Désormais accessible à tous, elle englobe à présent les bailleurs, tout en fixant le montant accordé en fonction des revenus fiscaux des foyers. Découvrez comment obtenir MaPrimeRenov’, ce qui change en 2021 et les aides cumulables.

Les conditions d’éligibilité à MaPrimeRenov’

Mise en place pour lutter contre les passoires thermiques et encourager les propriétaires à engager des travaux d’amélioration énergétique dans leur logement, MaPrimeRenov’ est un franc succès depuis sa mise en vigueur en 2020. Exclusivement réservée jusqu’alors aux foyers fiscaux modestes, celle qui est élue première aide de rénovation délivrée par l’Etat, s’étend aujourd’hui à tous les ménages. Ainsi, depuis janvier 2021, il est possible de déposer un dossier pour obtenir MaPrimeRenov’, et ce, quel que soit le revenu du foyer fiscal en question. Il n’y a donc plus de conditions de ressources pour obtenir une aide pour faire rénover son bien immobilier, il faudra en revanche cocher toutes les cases suivantes : 

  • Être propriétaire du logement dans lequel vous engagez des travaux.
  • Le logement doit être un logement dit « ancien » (construit depuis au moins deux ans).
  • Effectuer les travaux de rénovation par une entreprise certifiée RGE.
  • Respecter les critères techniques de rénovation afin de justifier d’une amélioration énergétique conséquente.

Le montant d’aide délivré pour financer une partie des travaux dans le cadre de MaPrimeRénov’ est calculé en fonction des revenus du foyer fiscal du propriétaire. Il se partage entre 4 familles de critères, définissant la catégorie sociale des propriétaires demandeurs (précaires, modestes, intermédiaires ou aisés). Bien que s’adressant à tous les propriétaires, l’aide MaPrimeRenov’ est dégressive et calculée sur la base des revenus fiscaux N-2, en fonction des régions (voir les tableaux ci-dessous).

Habitants du foyer fiscalFoyers précairesFoyers modestesFoyers intermédairesFoyers aisés
1 personnes14 879 € maximum19 074 € maximum29 148 € maximumsupérieur à 29 148 €
2 personnes21 760 € maximum27 896 € maximum42 848 € maximumsupérieur à 42 848 €
3 personnes26 170 € maximum33 547 € maximum51 592 € maximumsupérieur à 51 592 €
4 personnes30 572 € maximum39 192 € maximum60 336 € maximumsupérieur à 60 336 €
5 personnes34 993 € maximum44 860 € maximum69 081 € maximumsupérieur à 69 081 €
Plafonds de ressources pour MaPrimeRenov’ hors Ile-de-France
Habitants du foyer fiscalFoyers précairesFoyers modestesFoyers intermédairesFoyers aisés
1 personnes20 593 € maximum25 068 € maximum38 184 € maximumsupérieur à 38 184 €
2 personnes30 225 € maximum36 792 € maximum56 130 € maximumsupérieur à 56 130 €
3 personnes36 297 € maximum44 188 € maximum67 585 € maximumsupérieur à 67 585 €
4 personnes42 381 € maximum51 597 € maximum79 041 € maximumsupérieur à 79 041 €
5 personnes48 488 € maximum59 026 € maximum90 496 € maximumsupérieur à 90 496 €
Plafonds de ressources pour MaPrimeRenov’ en Ile-de-France

Bon à savoir

Afin d’encourager les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans un projet global d’amélioration de l’habitat, le montant délivré par MaPrimeRenov’ est calculé sous forme de forfait croissant selon la masse de travaux à prévoir. Pour obtenir une aide de financement sur des travaux de rénovation conséquents, englobant une majorité de remise aux normes de l’habitation, vous pourrez vous tourner vers « Habiter Mieux Sérénité« , un programme dédié aux améliorations globales des logements.

La liste des travaux à effectuer pour bénéficier de MaPrimeRénov’

Pour pouvoir prétendre à MaPrimeRenov’, il est obligatoire d’engager des travaux éligibles énoncés clairement par le gouvernement. Cet encadrement vise à inciter les propriétaires à mettre aux normes leurs logements avec des équipements efficaces en matière de rénovation énergétique et de diminuer le nombre d’habitations énergivores en France.

  • Installation de chaudière à granulés, à bûches, ou à gaz très haute performance.
  • Installation de pompe à chaleur eau/eau ou air/eau.
  • Installation de chauffe-eau solaire ou thermodynamique.
  • Installation de ventilation double-flux.
  • Installation de poêles bûches.
  • Pose de foyer fermé, d’insert.
  • Installation d’équipement PVT eau.
  • Travaux de raccordement aux réseaux d’eau et de chaleur.
  • Dépose de cuve de fioul.
  • Travaux d’isolation des murs extérieurs, des vitreries et des fenêtres, des rampants, des plafonds et des combles.
  • Travaux d’isolation des murs intérieurs.
  • Protection des vitreries contre la chaleur.
  • Audit énergétique.
  • Installation de borne de recharge pour véhicule électrique.
travaux éligibles à maprimerenov

Les propriétaires bailleurs éligibles à MaPrimeRénov’

Depuis juillet 2021, l’accès à MaPrimeRenov’ est étendu à tous les propriétaires et copropriétaires. Comprenez par là que les bailleurs et syndics peuvent désormais bénéficier de l’aide de l’état pour financer une partie des travaux de leurs logements. Un propriétaire d’un logement mis en location, peut prétendre à l’aide à la rénovation en tant que bailleur, au même titre qu’un propriétaire occupant, afin d’effectuer des travaux d’amélioration thermique.

De plus, en donnant l’accès à MaPrimeRenov’ aux copropriétés, l’objectif de cette subvention accordée par L’Anah est d’étendre les améliorations thermiques des logements trop gourmands en énergie, à l’ensemble de l’hexagone. Ainsi, MaPrimeRénov’Copro invite les copropriétaires et syndics à lancer des travaux d’amélioration thermiques significatifs dans les parties communes, avec au moins 35 % de gain de performance à la sortie.

MaPrimeRenov’ est-elle cumulable pour plusieurs logements ?

Comme indiqué plus haut, les bailleurs sont désormais éligibles à MaPrimeRenov’. Dans le cas où ce dernier disposerait de plusieurs logements en location, il pourra bénéficier de l’aide de l’Etat pour financer une partie des travaux dans ces différentes habitations. Les bailleurs ont droit à MaPrimeRénov’ pour 4 de leurs biens :

  • La résidence principale qu’ils occupent personnellement.
  • 3 de leurs propriétés à la location.

MaPrimeRénov’ est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Bien qu’elle soit la première aide de rénovation plébiscitée par les Français comme véritable coup de pouce pour effectuer des travaux énergétique dans son logement, MaPrimeRenov’ est cumulable avec d’autres dispositifs d’accompagnement comme :

  • Les certificats d’économie d’énergie (CEE).
  • Les aides locales.
  • Les aides d’Action Logement.

La prime CEE ou Prime énergie (certificat d’économies d’énergie) est délivrée par les fournisseurs d’énergie. Elle s’adresse aux entreprises, aux copropriétés, aux bailleurs ou encore aux propriétaires occupants souhaitant réduire leur consommation d’énergie en engagent des travaux de rénovation. La prime CEE est délivrée sans plafond de revenus.

démarches pour maprimerenov et signature de devis

La prime CEE et MaPrimeRénov’ doivent-être demandées avant toute signature de devis. Les deux primes cumulées peuvent couvrir 90 % du montant des travaux pour les foyers les plus modestes et 40 % pour les foyers fiscaux les plus avantagés.

Le petit plus

Une aide bonus de 500 € est accordée par logement quittant la catégorie énergétique F ou G, à la suite des travaux effectués.
Un bonus BBC (bâtiment basse consommation) est cumulable, si le logement atteint la catégorie énergétique A ou B, après rénovation.

Les copropriétaires occupants aux revenus modestes, se voient attribuer une aide supplémentaire de 750 à 1500 €.

Quelles démarches suivre pour obtenir MaPrimeRénov’ ?

Tout d’abord, commencez par identifier la nature des travaux à prévoir. Il est recommandé d’effectuer plusieurs devis auprès d’artisans qualifiés RGE pour évaluer l’ampleur du projet de rénovation. Sachez qu’un conseiller agréé par l’Etat, dénommé « FAIRE« , peut vous accompagner dans cette démarche depuis le portail www.faire.gouv.fr. Après avoir pris connaissance des plafonds de ressources pour l’attribution de MaPrimeRenov’ (voir tableau des plafonds des ressources plus haut), remplissez le formulaire « cadre de contribution » proposé par les fournisseurs d’énergie pour l’obtention de la prime CEE.
Enfin, la demande d’attribution pour MaPrimeRenov’ s’effectue sur le site en ligne : www.maprimerenov.gouv. Une fois les travaux achevés par votre artisan qualifié RGE, vous pouvez demander le paiement sur votre compte MaPrimeRenov’ et le versement de la prime CEE (certificats d’économies d’énergie).


simulation d'aide avec ma maprimerenov

Pour estimer le montant de l’aide accordée par MaPrimeRénov’ pour votre projet, pensez à faire une simulation en passant par le site gouvernemental. L’Anah estime le montant délivré pour toute demande d’aide.

Bon à savoir

Quels que soit les montants affectés et l’environnement fiscal du demandeur, les aides sont toujours versées à la fin des travaux

les infos utiles pour devenir proprietaire :

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL NICE

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES