Combien coûte une agence de gestion locative ? - SGL
  • Accueil
  • FAQ
  • Combien coûte une agence de gestion locative ?

Combien coûte une agence de gestion locative ?

Vous avez réalisé un investissement locatif et êtes désormais à la recherche d’un professionnel pour en assurer la gestion. Sachez qu’il existe des prestations variées qui peuvent impacter les coûts de la gestion locative et influer sur votre rentabilité. Voici notre guide.

Comment est rémunéré le gestionnaire locatif ?

Le gestionnaire locatif est l’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire. Il a pour principale mission d’accompagner les deux parties de la signature du contrat de bail à la restitution du dépôt de garantie à l’issue de la période de location. Au quotidien, c’est lui l’interlocuteur du locataire. Le propriétaire, quant à lui, signe avec le gestionnaire locatif un mandat de gestion. Afin de mettre en concurrence les différentes offres de gérance des agences, veillez à faire un comparatif des honoraires de gestion locative et notamment des tarifs de base : quel est leur montant, quels services sont inclus ?

La rémunération du gestionnaire locatif est définie en fonction de divers paramètres : les conditions d’exercice (salarié en agence ou en tant qu’indépendant), le nombre de logements administrés, la situation géographique.

Que contiennent les frais de gestion ?

Les frais d’agence pour la gestion locative sont exprimés en pourcentage des loyers annuels. Il s’agit d’un tarif de base qui comprend généralement l’appel et l’encaissement des loyers, la rédaction et l’envoi des quittances, ainsi que le paiement et la régularisation éventuelle des charges.

Certaines prestations font l’objet d’une facturation complémentaire ou distincte et d’autres peuvent être proposées en option au propriétaire. En amont de la mise en location, il s’agit par exemple de la diffusion des annonces, de la rédaction du contrat de location, de l’organisation des visites et de la sélection du candidat. Durant la période locative, le gestionnaire peut prendre en charge l’état des lieux d’entrée et la remise des clés, l’assistance juridique, les relances en cas d’impayés, le suivi des travaux d’entretien ou de rénovation, les déclarations fiscales des revenus locatifs. Des honoraires de relocation peuvent être appliqués si le gestionnaire se charge de cette mission. De même, il peut proposer au propriétaire des assurances telles que la garantie propriétaire non occupant et/ou la garantie GLI (garantie loyers impayés et dégradations).

Quel est le prix moyen des frais de gestion par une agence ?

En moyenne, on estime que les tarifs de gestion locative sont compris entre 6 et 10 % (hors taxe, mais charges comprises) du montant des loyers annuels. Ce montant est totalement libre, mais doit faire l’objet d’un affichage clair sur les supports de communication de l’agence, parmi lesquels la vitrine et le site Internet, ainsi que dans le mandat de gestion locative. En outre, conformément à la loi Alur, les honoraires relatifs à la location et aux états des lieux sont plafonnés afin de protéger les locataires et les propriétaires. Concernant les états des lieux, leur réalisation ne peut excéder 3 €/m² de surface habitable pour la part imputable au locataire. Concernant les autres frais (visite, rédaction du bail, frais de dossier), ils doivent être en cohérence avec les plafonds réglementaires, en fonction de la zone géographique :

  • 12 € TTC/m² de surface habitable en zone très tendue,
  • 10 € TTC/m² de surface habitable en zone tendue,
  • 8 € TTC/m² de surface habitable ailleurs en France.

Dans de nombreux cas, les honoraires de charges locatives constituent un argument commercial pour les professionnels ce qui leur permet de se démarquer de leurs concurrents.

Notez qu’un mandat inclut en plus d’autres missions qui peuvent faire grimper le prix d’une gestion locative externalisée, entre 10 et 18 % des recettes locatives.

Le cas de la gestion locative saisonnière

Que vous louiez votre résidence principale, votre résidence secondaire ou un investissement locatif ponctuellement, durant la période touristique, vous pouvez également décider de faire appel à un gestionnaire locatif. Attention toutefois, dans ce cas les honoraires sont plus élevés, de l’ordre de 20 % des loyers encaissés. Il faut dire que les services peuvent également être plus nombreux : accueil, blanchisserie, conciergerie, etc.

BON À SAVOIR

Notez qu’il n’existe, a priori, pas de frais de résiliation pour un mandat de gestion locative. Conformément à l’article 2004 du Code civil « le mandant peut révoquer sa procuration quand bon lui semble et contraindre, s’il y a lieu, le mandataire à lui remettre soit l’écrit sous seing privé qui la contient, soit l’original de la procuration (…), soit l’expédition (…) ». Attention toutefois, des clauses d’indemnités ou de révocabilité peuvent figurer dans certains mandats.

Propriétaire ou locataire : qui paie les frais de gestion ?

Qu’il s’agisse d’une location vide ou meublée, d’un bail mobilité, étudiant ou classique, c’est le propriétaire qui assume les frais de gestion locative. Ceux-ci doivent impérativement émaner d’une agence titulaire de la carte G (gestion immobilière), condition indispensable pour avoir le droit d’assurer cette mission.

Dans certains cas, il est toutefois possible de répartir certains frais entre le propriétaire et le locataire, conformément aux plafonds fixés par la loi Alur. Il s’agit des honoraires de visite, des frais de dossier de location, de la rédaction du bail ou encore de l’état des lieux.

Tout savoir sur la gestion locative

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES