Investissement : l'immobilier est-il toujours une valeur refuge ? - SGL

Devenir propriétaire

L’immobilier est-il toujours une valeur refuge pour les Français ?

Malgré la situation économique actuelle, marquée par l’inflation et la hausse des taux d’intérêt, le moral des Français concernant l’investissement immobilier ne décroît pas. D’après une récente étude menée par le réseau l’Adresse, les Français restent confiants pour leur futur. Il n’est pour l’instant pas question de repousser leur projet d’investissement. SGL fait le point pour vous sur la situation.

Partager


L’immobilier endosse-t-il toujours son rôle de valeur refuge ?

La succession de la crise sanitaire puis du contexte inflationniste issu principalement du conflit entre l’Ukraine et la Russie a eu des répercussions dans la vie quotidienne des Français, mais également dans leurs investissements. Toutefois, malgré cette situation inflationniste qui pourrait mettre à mal les investissements dans l’immobilier, les Français confirment leur confiance envers la pierre comme valeur refuge. En période d’instabilité, l’immobilier est toujours perçu comme un placement sûr. Selon le rapport du réseau l’Adresse, 1/4 des personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont confirmé leur volonté d’acquérir un bien immobilier dans l’année à venir, que ce soit pour une résidence principale ou un investissement locatif. À titre de comparaison, ils étaient 30 % à réaliser une acquisition immobilière dans l’année au mois d’octobre 2021 selon le baromètre IMOP.

Cette enquête, réalisée par Harris Interactive, précise que 28 % des interrogés souhaitent acquérir leur résidence principale et 20 % une résidence secondaire. À savoir que pour l’achat d’une résidence principale, 58 % des interrogés plébisciteraient l’acquisition d’une maison. Ils sont également 25 % à vouloir réaliser un investissement locatif dans l’année, et ce, malgré la hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers et le contexte d’instabilité grandissante.

Investissement immobilier : quelles sont les attentes des Français ?

La crise sanitaire semble avoir durablement modifié les attentes des Français pour leur logement. Cette étude tend à le démontrer, avec toujours cet attrait pour l’espace extérieur qui se maintient. Ainsi, 91 % des personnes interrogées déclarent que l’espace extérieur est un critère très important pour un achat. Il en est de même pour la luminosité, critère très important pour 91 % des interrogés. Viennent ensuite la consommation d’énergie (90 %), l’accessibilité (87 %) et l’adaptabilité sur le plan écologique (84 %). Si l’inflation ne semble pas avoir de conséquences sur l’envie d’investir, les effets de la crise sanitaire continuent à se faire ressentir, avec cette nécessité lors d’un achat d’avoir au moins un balcon ou une terrasse intégrés au logement.

Des logements plus qualitatifs et écologiques

Cette adaptabilité écologique montre bien l’intérêt grandissant des Français quant à l’impact environnemental de leur logement. Ils sont environ 60 % des interrogés à imaginer un logement du futur plus écologique, plus économe en énergie et mieux isolé que ceux actuels. De même, la domotique et la connectivité des logements sont attendues par les Français : 61 % imaginent les futurs logements plus connectés. La sécurité semble également être un point important, avec 54 % des personnes imaginant les logements plus sécurisés dans le futur. Les Français placent donc l’éco-responsabilité des logements comme point d’orgue de leur investissement.

Comment est perçu le rôle des professionnels de l’immobilier lors d’un investissement ?

Enfin, le sondage s’intéresse aux attentes des Français envers les professionnels de l’immobilier au sens large (agents immobiliers, courtiers, entreprises de rénovation, décorateurs d’intérieur, etc.). En d’autres termes, pourquoi les Français font-ils appel à un professionnel pour leur projet ? Pour deux choix possibles sur cinq proposés, c’est le conseil sur le financement qui arrive principalement en tête, jugé important pour 53 % des sondés. Ils sont 44 % à privilégier l’accompagnement après achat, 41 % des conseils sur les rénovations, 38 % un suivi sur la valeur de leur bien immobilier après l’acquisition et 23 % des conseils sur l’aménagement.

Le financement du projet est donc bel et bien au cœur des préoccupations des investisseurs. D’autant plus que pour 67 % des répondants, le prix de l’immobilier devrait augmenter. Il en est de même pour le prix des loyers, 62 % d’entre eux estiment qu’il devrait augmenter. Toutefois, une certaine méconnaissance des aides à l’achat ou à la location est à noter. Si 85 % des personnes interrogées connaissent l’Aide personnalisée au logement (APL), ils ne sont en revanche que 30 % à connaître le dispositif Loc’Avantages et 36 % le dispositif Denormandie. Ces aides, relativement récentes, restent donc plutôt méconnues du grand public, tout comme la garantie Visale, dont seulement 39 % des locataires ont entendu parler.

À lire également

Partager



Maxime Keroyant

Rédacteur web

À l'affut des dernières nouveautés et des évolutions du marché immobilier, comptez sur moi pour vous informer !

Découvrir cet auteur

Nos agences immobilières

SGL AIX EN PROVENCE MARSEILLE

SGL BORDEAUX

SGL LILLE

SGL LYON

SGL PARIS

SGL TOULOUSE

SGL BIARRITZ

SGL CAEN

SGL CHAMBERY

SGL CLERMONT-FERRAND

SGL DIJON

SGL METZ

SGL MONTPELLIER

SGL NANTES

SGL NICE

SGL ORLEANS

SGL REIMS

SGL RENNES

SGL ROUEN

SGL STRASBOURG

SGL TOURS

SGL VANNES